Le musée | Les expositions | Le patrimoine | Le musée des enfants | Espace pro.


 
Préhistoire du Tricastin

du 18-02-2005 au 31-10-2005

L'exposition inaugurale de la Salle de l'Archidiacre, réalisée avec l'équipe d'architectes muséographes parisiens 2.26, portait sur la Préhistoire du Tricastin. L'occasion de faire le point sur une période dont les fouilles de ces dernières années ont changé la vision.

Cette exposition est l’occasion de présenter deux sites exceptionnels datant du Paléolithique Moyen et Supérieur (- 52 000 à – 10 000 avant J.-C.) tous deux situés sur la commune de Malataverne : la grotte Mandrin et l’aven des Iboussières. Ils constituent des découvertes majeures pour la Préhistoire ancienne du Sud de la France.




Le Néolithique (- 6 000 à – 2 500 avant J.-C.) est représenté par un grand nombre de sites tricastins qui éclairent cette période cruciale de l’évolution humaine où les sociétés nomades de chasseurs-cueilleurs du paléolithique ont mis en place, à un rythme très progressif aujourd’hui mieux connu, une économie de production de subsistance (agriculture et élevage) qui conduira à la sédentarisation et à la constitution des premiers villages.

Tout un ensemble d’objets, de maquette ou de reconstitutions, issus des collections municipales, régionales ou de collections particulières, reflétant ces évolutions (outillage de silex ou d’os, céramiques, meules, parures funéraires), permettent de mieux comprendre les modes de vies de ces populations mais aussi de mesurer le dynamisme des échanges et des contacts qui ont permis des innovations aussi fondamentales que l’invention de la céramique, la domestication d’espèces animales et végétales, et l’appropriation d’un territoire comme celui du Tricastin par la sédentarisation.




lieu : Salle de l'Archidiacre




 
Rites gaulois et romains entre Rhône et Alpes mars 2015
21|03|2015 – 17|02|2017